Produite par l’Office national du film du Canada (ONF), l’œuvre Plus loin que loin s’inspire de l’enfance de Zita Cobb, fondatrice d’un organisme de bienfaisance — Shorefast — dont la mission est de renforcer la résilience économique et culturelle de l’île Fogo (Terre-Neuve, Canada). Écrite par le poète et romancier canadien Michael Crummey, l’histoire nous transporte sur l’île Fogo au cours des décennies 1960 et 1970, où une jeune fille grandit en compagnie de son père pêcheur. 

En plus d’ouvrir aux questions et aux réflexions sur l’héritage familial, collectif et historique, le récit propose une interprétation du lieu et de l’époque. Il peint un portrait touchant de la vie rurale de l’île à un moment de l’histoire où les communautés de pêches locales se butent au rendement colossal de la pêche industrielle qui vide les zones insulaires des morues nageant jadis dans ses eaux. 

« Alors que vous traversez la vague de changements radicaux qui secouent l’industrie de la pêche à l’île Fogo, vous assistez à la transformation complète des communautés locales. L’expérience interactive nous invite à nous immerger dans son histoire personnelle et, ce faisant, à réfléchir à ce qui nous importe en ce monde. »

Office national du film du Canada

Captures d’écran de l’œuvre Plus loin que loin (ONF)

Sélectionné pour le IDFA DocLab Competition for Digital Storytelling (Amsterdam, 2019) et pour le Festival du nouveau cinéma (Montréal, 2021), ainsi que nominé pour la meilleure production interactive du Prix Écrans canadiens de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision (Toronto, 2022), Plus loin que loin se présente comme une expérience transmédiatique et interactive au chemin de traverse du récit littéraire, du balado et de la vidéo.

Une fiction au bout des doigts

En glissant les doigts sur la surface tactile de son cellulaire, l’utilisateur.ice explore des textes en prose lyrique, une narration lente et posée et même des vidéos d’archives. Les doigts modulent le rythme des événements interactifs. Le dossier de presse indique qu’: « en laissant à l’utilisateur une plus grande latitude aux commandes de la narration, [nous lui permettons de] décider de la nature, de la durée et de l’ordre de ses interactions. Par exemple, une pression prolongée sur certaines zones de l’écran fait apparaître une seconde couche de vidéo. On réserve ainsi à l’utilisateur des moments de surprise que n’offrirait pas une vidéo conventionnelle. »

Suivant le modèle simple et intuitif des Actualités (Stories) des médias sociaux tels Snapchat ou Instagram, Plus loin que loin invite — en quatre chapitres, 36 segments courts et 28 minutes — les utilisateur.ices à plonger dans l’univers sonore et visuel de la fin d’une époque qui n’est, au fond, peut-être bien qu’un nouveau commencement… La navigation rappelle celle de Motto.io, une autre fiction littéraire produite par l’ONF.

Captures d’écran de l’œuvre Plus loin que loin (ONF)

Pour mémoire : l’Office national du film et l’île Fogo 

Depuis plus de 50 ans, l’Office national du film du Canada entretient une étroite relation avec les Terre-Neuviens et Terre-Neuviennes de l’île Fogo. En fait, cette relation solidaire prend racine dans l’initiative Challenge for Change/Société qui visait — par le biais de la confrontation des cinéastes, de leurs sujets et de leurs divers publics — à éveiller les consciences communautaires et politiques aux drames sociaux (pauvreté, sexisme, exclusion sociale, etc.) et à favoriser l’autonomisation des peuples. Ce premier projet a d’abord mené à la création de 27 courts-métrages qui ont donné la possibilité aux insulaires de prendre parole et d’exprimer leurs craintes et leurs espoirs collectifs. 
Puis, en 2010, l’ONF est retourné à l’île Fogo, où il s’est joint à la fondation Shorefast de Zita Cobb et à la Fogo Island Arts Corporation en vue d’inaugurer une salle de cinéma entièrement numérique. C’est ainsi que le premier cinéma de l’île a vu le jour.

C’est sous ce rapport intime et historique que s’inscrit la réalisation du projet Plus loin que loin qui a permis à l’ONF de revenir sur l’île et d’y retrouver ses habitant.es et artistes.

Titre : Plus loin que loin
Créateur.ices : Michael Crummey (auteur), Bruce Alcock (co-directeur de la création), Jeremy Mendes (co-directeur de la création), Justin Simms (directeur de la photographie), Shawn Cole (concepteur sonore), Sacha Ratcliffe (preneuse de son), studio numérique Intergalactic (programmation interactive) 
Producteur : Office national du film du Canada  

Date de parution : 2020
Lien vers l’oeuvre : https://www.onf.ca/interactif/plus_loin_que_loin/
Type d’oeuvre : récit audio et littéraire interactif 
Support(s) numérique(s) utilisé(s) : exclusivement sur appareil mobile intelligent et tactile, HTLM5


7 Shares:
Vous aimerez aussi...