La somme des pas perdus est à la fois un journal et un site internet intégrant un balado. Au départ, Daniel Canty devait donner une conférence à l’Agora du Cœur des sciences dans le cadre du Festival Transamériques (FTA). Toutefois, l’écrivain, etc. a dû repenser son discours en raison des contraintes imposées par la pandémie. Il a donc décidé d’enregistrer ses pensées sur son dictaphone lors de ses promenades dans les rues de Montréal pour les retranscrire ensuite sous la forme de textes fragmentés que l’on retrouve sur le site internet de La somme des pas perdus. Plusieurs fragments ont été récupérés et enregistrés avec l’équipe du FTA afin de les intégrer au quatrième balado de leur série « Habiter la vie ». Ces enregistrements ont été réalisés dans le but de montrer que la création est toujours vivante en contexte pandémique, et ce, même si le temps semble mis sur pause.

Il est possible d’accéder au balado à partir du site de l’œuvre en cliquant sur les hyperliens « Écoutez, écoutez » qui mènent vers la plateforme Soundcloud. Canty y narre certaines parties de ses textes et les enrichit avec ses réflexions qui font échos à celles de Jessie Mill, codirectrice du FTA, et qui se fondent à la musique d’Antoine Bédard, responsable de la conception sonore.

« La fiction, je n’ai de cesse de le répéter, fait aussi partie de la réalité, et nous avait donc préparés, un tant soit peu, à basculer dans l’expérience

-Daniel Canty, La somme des pas perdus

En naviguant à travers La somme des pas perdus, le lecteur ou la lectrice doit faire défiler la page du haut vers le bas. Il rencontrera d’abord trois photographies argentiques prises par l’auteur et l’hyperlien donnant accès au balado, avant de découvrir les titres des fragments et diverses citations. Il peut choisir de lire les textes de façon non linéaire en appuyant sur les titres qui l’inspirent (à la manière des déplacements de l’auteur lors de ses ballades qui n’avaient aucune destination précise) ou de les découvrir dans l’ordre, en utilisant les touches du clavier ou le clic de la souris.

L’œuvre, décrite comme « un journal de l’année virale », est aussi composée de plusieurs hyperliens qui redirigent l’utilisateur.trice vers différents sites web tels que les sites de l’auteur et du FTA ainsi que ceux de la graphiste et de la réviseure linguistique qui ont contribué à ce projet. L’œuvre joue également avec les dispositions des caractères et la grosseur des polices Neue Haas Grotesk et Guyot Text. Dans cet univers où le noir, le blanc, le gris et le jaune couleur brique cohabitent, c’est l’imaginaire de l’auteur qui nous guide à travers l’histoire et l’architecture de Montréal, pas à pas.

Titre: La somme des pas perdus
Créateur/ Éditeur: Daniel Canty
Lien vers le site de l’oeuvre: https://lasommedespasperdus.com/
Date de parution : année 2020

Pays de publication : Canada (Montréal)
Type d’oeuvre: site Internet
Supports numériques utilisés: site web et baladodiffusion

« Et ce que nous vivons, chacun pour nous, dans nos replis personnels, sera, ultimement, le gage des apprentissages les plus fondamentaux, et des plus forts rapprochements. »

-Daniel Canty, La somme des pas perdus

62 Shares:
Vous aimerez aussi...
Lire plus

Le cœur au beurre noir : récits de sensibilisation à la violence dans les relations intimes ou amoureuses entre hommes

Les auteurs Jean-Paul Daoust, Pierre-Luc Landry, Daoud Najm et Olivier Sylvestre nous invitent à découvrir quatre récits, en formats numérique et audio, sur un problème encore trop méconnu, celui des violences - physiques ou psychologiques - dans les relations entre hommes.
Lire plus

Le Novendécaméron

Le Novendécaméron regroupe 22 récits, essais, poèmes et images créés durant les confinements successifs de la pandémie mondiale de la COVID-19. Le projet reprend le flambeau de l’Heptaméron et du Décaméron, deux recueils de nouvelles datant respectivement du XVIe et du XIVe siècle.