Hyphes est une œuvre hypertextuelle écrite par Anne Archet et empruntant à la grammaire de Wikipédia. Les habitué.es des textes de l’autrice anonyme y reconnaîtront d’ailleurs certaines références récurrentes à ses autres textes, allant des nombreuses occurrences à son demi-sous-sol jusqu’à sa prose érotique. L’univers d’Hyphes est avant tout merveilleux, évoquant tantôt Le Seigneur des Anneaux, tantôt Alice au pays des merveilles ou encore La Divine Comédie. Ces inspirations culturelles sont intriquées à une critique du capitalisme et à des références au BDSM, qui sous-tend tout l’esthétique univers. Puisque le projet compte actuellement près de 300 fiches (ou « hyphes »), une page permet de suivre l’apparition de nouveaux textes.

Logo de Hyphes
Logo du projet

Deux modes de lecture sont suggérés par l’autrice : il est en effet possible de démarrer une lecture en abordant un texte au hasard ou encore de consulter les fils narratifs du mycélium (soit plusieurs textes possédant un lien narratif ou thématique). À ce jour, Hyphes compte sept fils narratifs, dont voici quelques exemples :

« La saga de B’lergheumb’leh »

Composée à l’heure actuelle de vingt-six textes, « La saga de B’lergheumb’leh » met en scène le personnage d’Anne partant à la recherche de son exemplaire volé du Rapport Hite, une étude sur la sexualité humaine rédigée par la sexologue Shere Hite en 1976.

En ligne depuis le 13 juin 2022, Hyphes est un projet hypertextuel empruntant à la grammaire de Wikipédia.
En ligne depuis le 13 juin 2022, Hyphes est un projet hypertextuel empruntant à la grammaire de Wikipédia.

« Bon baiser de Sinlamber »

« Bon baiser de Sinlamber » possède pour l’instant six épisodes. Ce fil narratif se concentre sur les aventures d’Anne dans la troisième strate de Vieuholle, soit le quartier riche de son univers. Il s’agit avant tout d’une satire de la banlieue montréalaise.

Bon baiser de Sinlamber
« Bons baisers de Sinlamber » est également une satire du SPVM, ici représenté sous le nom de SPV (Service de police de Vieuholle).

« La parade spongieuse »

« La parade spongieuse » est un récit relatant l’après-midi d’Anne après une surconsommation de kwaa, une étrange boisson (fictive) faite à base de champignons et de caféine.

Il convient de souligner que les fils narratifs sont relativement indépendants les uns des autres. Ce qui les relient, ce sont les nombreuses occurrences appartenant à l’univers d’Anne Archet, comme le kwaa, Vieuholle ou encore des références à certains personnages. En ce sens, l’autrice invite les lecteur.rices à utiliser la liste des catégories pour se repérer parmi tous les textes. Celles-ci vont du général (accessoires, aliments, animaux) au particulier (Strates de Vieuholle, Orgasmatron Girls ou encore Lustpark).

Comme un Wiki

Tel que mentionné ci-haut, l’œuvre reprend les codes d’un wiki, tant pour les fiches en elles-mêmes que pour la navigation. Par exemple, à partir du menu principal, il est possible d’accéder à une page « au hasard », à l’instar de ce que propose Wikipédia. D’ailleurs, la plateforme d’Hyphes rend possible la consultation de l’historique des modifications. Si Anne Archet est la principale contributrice, d’autres utilisateur.rices possèdent l’autorisation de modifier les textes de l’autrice, dont Chris Chung, qui aide l’autrice dans la révision et la correction des textes.

« Ce que j’essaie de faire est de recréer l’expérience de se perdre sur Wikipedia pendant une soirée, passant d’un sujet à l’autre – mais dans un contexte de fiction à peu près narrative. »

– Anne Archet sur son compte X le 13 juin 2022

Certains hyperliens (rouges, temporairement inaccessibles) laissent présager de futures fiches et l’idée d’un univers en pleine expansion. Tous les textes sont accompagnés de montages visuels imageant l’univers d’Hyphes, allant de la représentation de personnages insolites générée par des logiciels d’intelligence artificielle jusqu’à une présentation cartographiée des lieux où se déroulent les nombreuses intrigues.

Certains hyperliens (rouges, temporairement inaccessibles) laissent présager de futures fiches et l’idée d’un univers en pleine expansion.
Certains hyperliens (rouges, temporairement inaccessibles) laissent présager de futures fiches et l’idée d’un univers en pleine expansion.
Carte d'Interazione
La carte d’Interzone.

Enfin, il est possible pour les lecteur.rices de se créer un compte utilisateur leur permettant notamment de personnaliser l’apparence du site à leur guise, et ce, pour une expérience de lecture personnalisée.

Financement

Puisque l’hébergement et l’entretient d’une plateforme web coûtent chers, Anne Archet propose aux lecteur.rices de se procurer ses t-shirts d’Hyphes pour la soutenir financièrement. De plus, l’autrice possède une page Patreon, où il est possible d’encourager sa pratique indépendante.

Titre Hyphes
Créatrice : Anne Archet 
Texte: Anne Archet
Date de création: 2019
Type d’œuvre : œuvre littéraire hypertextuelle
Lien vers l’œuvre : https://hyphes.net/index.php/Accueil

0 Shares:
Vous aimerez aussi...
Un pommier, puis le titre de l'oeuvre : "Meuh où est Gertrude ?"
Lire plus

Meuh où est Gertrude ? : une aventure interactive à la ferme

Meuh où est Gertrude ? est un livre numérique enrichi de Benoît Dutrizac, publié par Éditions Fonfon, disponible sous forme d’application à télécharger sur l’App Store. L’ouvrage humoristique pour la jeunesse, aussi disponible en version papier, raconte l’histoire d’une communauté d’animaux, sur une ferme, qui tente de réconforter un veau à la recherche de sa maman nommée Gertrude.
Le livre L'île inventée, ouvert, laisse voir une illustration de Jérôme Maillet.
Lire plus

L’île inventée ; un projet foisonnant aux limites de la littérature

Le projet de livre L’île inventée débute alors que deux archéologues nantais font découvrir à l’écrivaine Christiane Vadnais un enregistrement audio, ou plutôt une « bulle sonore », venant d’un lieu éloigné et mystérieux. Elle y découvre l’histoire des résident.es d’une île où les humains et les plantes grandissent et vivent en symbiose, mais principalement le récit d’Andsie Lou, une insulaire qui se penche sur les contes et les ragots entourant son amie Charlotte Sémafore, journaliste et archéologue du son du XIVe siècle.