Ce contenu a d’abord été diffusé sur YouTube le 24 novembre 2020 dans le cadre de l’événement virtuel Machines à bulles.

Panama Al Brown, l’énigme de la force raconte l’histoire d’un fabuleux boxeur, champion du monde des poids plume qui détestait la boxe. Il défraya la chronique parisienne de 1926 à 1938. Premier champion du monde de boxe (poids coq) latino-américain, dandy noir, musicien inspiré, fêtard impénitent, Panama Al Brown fut aussi la muse et l’amant de Jean Cocteau et mourut tuberculeux dans l’anonymat.

Son histoire fait l’objet d’un poignant récit graphique en noir et blanc, mêlant fiction et documentaire. Camille Duvelleroy a ramené en cinq « rounds » épurés les 168 pages de la BD dessinée à l’encre par Alex W. Inker et écrite par Jacques Goldstein (aux Éditions Sarbacane, 2017). La bande dessinée interactive documentaire a été pensée pour les appareils mobiles, mais est aussi accessible sur ordinateur et tablettes. Un projet pensé par Bachibouzouk pour ARTE France.

Écoutez cet entretien avec Laurent Duret, fondateur et gérant de Bachibouzouk, l’éditeur de Panama Al Brown.

Vous avez aimé ce contenu? Découvrez les autres sur la page d’archives des Machines à bulles.

logo Consulat général de France à Québec
1 Shares:
Vous aimerez aussi...
Démonstration de l'organisation spatiale et thématique de l'oeuvre « L'ombre est divise ».
Lire plus

Microrésidences ÉlectroLITT : Déambulation autofictive à Édimbourg

L’autrice, poète et éditrice Laetitia Beaumel a travaillé sur L’ombre est divise, un projet de carte littéraire interactive, avec l’aide de sa mentore Natacha Clitandre, dans le cadre des microrésidences ÉlectroLITT organisées par la maison d’édition Alto et les Productions Rhizome. Au cours de cette résidence, elle a écrit plusieurs courts textes qu’ÉlectroLITT lui a permis de rassembler sous une même bannière dans un projet qui allie les enjeux de la littérature numérique et du territoire.