Les jardins tordus/The Twisted Gardens est une œuvre poétique d’Ollivier Dyens à la fois publiée sur papier et conceptualisée en réalité virtuelle. Dans l’introduction de son livre, l’auteur explique que la création n’est pas que texte, mais aussi une expérience. Il renvoie alors à son site internet où les vidéos peuvent être écoutées pour accompagner les lecteur.ices.

Disponible en français et en anglais, la narration se divise en sept chapitres représentant chacun une journée de création dans le cycle de renaissance du monde. Une sorte de réminiscence donne le ton à la poésie composée d’un riche lexique sur la nature et le corps.

La vidéo plonge l’internaute dans un univers sombre où des particules de lumière tentent de s’unir pour créer un monde. Tranquillement, des formes deviennent perceptibles et se transforment en humains, en arbres ou en bâtiments. La voix de l’auteur accompagne le.la spectateur.ice dans l’immersion en narrant les textes du livre papier.

Sur la page web du projet, il est aussi possible de faire une exploration 3D des images présentées dans la vidéo en déplaçant sa souris. Non seulement s’agit-il d’une manière intéressante de revoir les scènes, mais aussi d’explorer des angles de vue qui n’étaient pas offerts dans la présentation initiale et ainsi de révéler de nouveaux détails.

Capture d’écran des Jardins tordus: réalité virtuelle.

Passage de la poésie à la réalité virtuelle

Les interrogations qui alimentent la démarche artistique de Dyens sont les suivantes : que devient la poésie une fois transformée par la technologie? Peut-on mettre en lumière notre relation avec la technologie par le biais de la poésie numérique? Et de quelle manière les traductions – de l’imaginaire à l’écrit, de l’écrit à l’image virtuelle – ont-elles un impact les unes sur les autres ?

Pour l’auteur, qui n’en est pas à sa première œuvre poétique de réalité virtuelle, « comme une création 3D, un poème est une géographie de l’espace émotionnel, un territoire de textures sensibles, un pays charnel. Pour “traduire” un poème en un monde virtuel, il faut créer les conditions nécessaires à l’émergence de géographies sensibles ». Les créations comme Les jardins tordus/The Twisted Gardens offre une expérience de lecture immersive qui contribue à l’émergence de nouvelles pratiques littéraires et à repenser notre rapport à l’art par le biais de la technologie.

Titre : Les jardins tordus/The Twisted Gardens
Créateur : Olliver Dyens
Éditeur : Mansfield Press
Date de parution : Septembre 2021

Lien vers l’œuvre : https://www.ollivier-dyens.com/les-jardins-tordus
Type d’œuvre : recueil de poésie, vidéopoèmes, vidéopoème en 3D
Support(s) numériques(s) utilisé(s) : logiciel de modélisation 3D, plateforme de diffusion YouTube

0 Shares:
Vous aimerez aussi...
Page de couverture du livre Mukbang
Lire plus

Mukbang

L’autrice, éditrice et scénariste Fanie Demeule a publié récemment Mukbang, son troisième roman, chez la maison d’édition Tête première. L’œuvre met de l’avant la culture numérique tant au niveau de son contenu que de sa forme.
Couverture de la vidéo pour 60 pph
Lire plus

60 pph : 60 poèmes, 60 auteur.ices, 60 minutes

Présenté par le Tremplin d’actualisation de poésie, le recueil « 60 pph » rassemble une soixantaine de poèmes créés spécifiquement pour un support audiovisuel. À la rencontre de la vidéo et de la poésie, les oeuvres forment un assemblage hétéroclite de voix autour de la thématique de « ces lieux qui nous habitent ».