Nom : La poésie partout
Statut : OBNL 
Énoncé de la mission : « Ayant à cœur la diversité des pratiques poétiques, nous développons des moyens de médiation et des tactiques de dissémination pour permettre à la poésie de rencontrer divers publics et d’investir différents lieux. Parce que la poésie doit être faite partout. »

Équipe : Jonathan Lamy (coordination)
Mathilde Senécal (administration)
Yan St-Onge (calendrier et communications)
Il y a également plusieurs personnes dans le CA, les différents comités ainsi que des collaboratrices. 
Année de fondation : 2017, du moins comme OBNL
Lien vers le site :https://lapoesiepartout.com/

La poésie partout est un organisme à but non lucratif qui crée et diffuse des projets poétiques de toutes formes, tant verbales, écrites que numériques. Fondée en 2017 par Jonathan Lamy, son coordonnateur, La poésie partout aspire à ce que la poésie rejoigne un vaste public et qu’elle se dissémine en tous lieux, c’est pourquoi l’organisme exerce les rôles de médiateur, de producteur et de diffuseur. Il a également élaboré plusieurs projets multilingues qui jouaient avec différents espaces, qu’ils soient extérieurs (sous la forme d’arrêts-stops poétiques traduits en de nombreuses langues), intérieurs (les spectacles Langues chorales et Langues Liées) ou en ligne (tel que l’échange poétique qu’il y a eu en janvier dernier entre les poètes de Montréal et de Medellín, Colombie). Ceux-ci montrent que l’organisme cherche aussi à promouvoir une poésie où règne la diversité des langues et des cultures. 

Photographie de Nelly Desmarais et Virginie Fauve pour leur performance « il y a des fuites nécessaires », suivie de celle d’un arrêt-stop poétique pour l’installation Carrefours poétiques © La poésie partout

«La journée du poème à porter», inspiré par Poem in your pocket day (sa version anglophone) invite tous ceux et celles qui souhaitent s’y joindre à porter la poésie, que ce soit pour soi ou dans un désir de la partager avec le mot-clic #poèmeàporter sur Facebook, Instagram ou Twitter. Durant cette journée, les participant.es doivent se rendre sur le site web de La poésie partout et télécharger le livret en ligne afin d’accéder aux vers inédits des poètes, traduits en plusieurs langues. Les participants et participantes peuvent choisir ensuite de les transcrire sur différents médiums ou de les publier sur les réseaux sociaux en envoyant, par exemple, un courriel incluant un poème ou en créant une publication sur Instagram. Les vidéopoèmes, les discussions vidéos entre poètes, les balados, les échanges audio, les capsules et les ateliers d’écriture en vidéos qui ont été produits pour la cinquième édition de la Journée du poème à porter exposent le fait que les technologies permettent à la prose et la poésie de rejoindre les gens, et ce, même en période pandémique. Le calendrier Google Agenda que l’on retrouve sur le site web de l’organisme et qui regroupe l’ensemble des activités poétiques du Québec et celles, francophones, du Canada accueille lui aussi plusieurs événements se déroulant en ligne. 

12 Shares:
Vous aimerez aussi...
Logo des Éditions du commun
Lire plus

Les Éditions du commun

Les Éditions du commun est une maison d’édition associative, localisée à Rennes, en France. Elle a été fondée en 2015 dans un désir de concevoir une multitude d’ouvrages qui se détachent de la conception d’une histoire figée. Leurs publications, aux genres variés, portent sur des questions sociales, politiques et éducatives.
Plusieurs vignettes de séries disponibles sur Doors
Lire plus

Doors, pour une nouvelle routine de lecture

La maison d’édition française Doors (anciennement Rocambole) propose avec son application éponyme « la première plateforme de streaming littéraire ». Elle espère ainsi adapter l’exercice de la lecture aux habitudes de consommation d’aujourd’hui grâce à des œuvres exclusives, rédigées selon un format sériel.
Lire plus

Marathon des mots : nourrir le livre par la diversité des pratiques artistiques

Après une édition 2020 entièrement diffusée en ligne, le festival toulousien Marathon des mots a réinventé sa présence dans l’espace littéraire français en créant son équivalent numérique sous la forme de MARATHON, une plateforme web où se retrouvent créations littéraires, lectures publiques, baladodiffusions, entretiens et des lectures adaptées de grands classiques de la littérature française et étrangère.